DeltaDNA

pregnant_woman-SiteWeb-VFinal

Développement d’un outil de collecte d’ADN fœtal dans le sang maternel-volet contrôles.

Le projet de recherche vise à préserver et à stabiliser l’ADN fœtal libre de cellules sanguines provenant de femmes enceintes. Un objectif important de l’étude est de maximiser l’ADN exempt de cellules fœtales et de minimiser l’ADN cellulaire (hôte) sans cellule dans la fraction plasmatique. Dans certaines expériences, les niveaux d’ADN du fœtus et de l’hôte sont examinés, mais dans d’autres expériences, des mesures de concentration d’ADN dans le plasma sanguin sont requis. C’est dans de tels cas que le sang des femmes enceintes n’est pas nécessaire, mais peuvent provenir de femmes ou d’hommes. Aucune information spécifique sur vous ne sera collectée autre que votre nom, numéro de téléphone et adresse courriel. Cette étude se poursuivra jusqu’en juin 2019.

On vous demandera de fournir un échantillon de sang standard (jusqu’à 25 mL) à la Clinique médicale de La Cité au B1060.

Si vous acceptez, nous vous fournirons un formulaire de consentement éclairé que vous pourrez lire avant d’accepter de participer à l’étude et de signer le formulaire de consentement éclairé. Une carte-cadeau de 10 $ de chez Tim Hortons sera remise aux donneurs/donneuses pour les remercier de leur temps.

Si vous êtes intéressé-e à participer, vous pouvez m’envoyer votre nom, numéro de téléphone et adresse de courriel, par courriel à Nathalie Méthot au nmetho@lacitec.on.ca ou à Christine Lalonde  au CLalon@lacitec.on.ca. Une fois vos coordonnées reçues, la clinique médicale de La Cité va vous contacter pour vous faire parvenir le formulaire de consentement par courriel et prendre un rendez-vous pour le don de sang.

Le Centre d’accès à la technologie en bio-innovation est à la recherche de femmes enceintes de 12 à 36 semaines, de façon particulière si elles portent un bébé garçon, et qui acceptent de faire un don d’échantillon de sang à la clinique de La Cité.

Une carte-cadeau de 40 $ sera remise aux donneuses pour les remercier de leur temps.

Vous désirez participer à l’étude, rendez-vous sur la page suivante : https://goo.gl/forms/shEC3CDn9v2Ehcjf2

Mise au point d’une nouvelle technologie de collecte de l’ADN fœtal dans le sang maternel

Il y a trois ans, deltaDNA Biosciences a entrepris de développer un nouveau produit capable de capturer l’ADN fœtal sans cellules dans le sang maternel. Bien que reconnu comme un défi technique ambitieux, nous avons considéré que cet objectif était important, car les tests nécessitant d’obtenir de l’ADN extrait du sang des femmes enceinte a continué à augmenter de manière exponentielle. Bien que nous soyons une petite entreprise en démarrage, nous avons une expérience considérable du travail avec l’ADN et nous avons déjà fondé une entreprise prospère (DNA Genotek, Inc.) basée sur un produit inventé pour collecter l’ADN humain de la salive. Le CAT-B à La Cité a fourni un environnement très favorable à la réalisation de ce projet, y compris l’accès à du personnel qualifié, au matériel requis et à d’autres services de soutien. L’accès à des échantillons de sang et aux femmes enceintes a été la clé de ce travail.

Voici les réalisations de la dernière année :

La participation de la communauté au projet a été très bonne. Des échantillons de sang ont été obtenus de plus de 100 femmes enceintes et d’un certain nombre de «contrôles». Aucun effet indésirable ou autre problème n’a été rencontré pendant cette partie importante de l’étude.  L’objectif principal reste la mise au point d’une technologie permettant de stabiliser l’ADN fœtal sans augmenter la quantité d’ADN maternel dans les échantillons de sang conservés à la température ambiante pendant deux à trois semaines. Au premier trimestre de 2018, il a été décidé de passer à une nouvelle approche technique, qui s’est révélée positive. Nous utilisons des tubes de collection du sang spéciaux et avons identifié un certain nombre de produits chimiques qui améliorent considérablement les résultats lorsqu’ils sont ajoutés aux tubes.  Les modifications sont très prometteuses. Un brevet couvrant cette nouvelle technologie a récemment été déposé.

Les travaux se poursuivront au premier trimestre de 2019 pour valider et étendre ces résultats. Nous avons commencé à rechercher des laboratoires commerciaux et de recherche de haut niveau pour tester notre nouveau produit.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Nathalie Méthot, Ph.D.,
Gestionnaire
Bureau de la recherche et de l’innovation
nmetho@lacitec.on.ca
613 742-2483, poste 2039