Développer une méthode écocertifiée d’extraction des antioxydants

Extraction-Antioxidants-fr

Green Beaver

C’est pour la conception éventuelle d’une crème antioxydante écocertifiée que l’entreprise Green Beaver, spécialisée dans les cosmétiques et produits de soins personnels naturels, a approché le Centre d’accès à la technologie en bio-innovation de La Cité. L’écocertification est une procédure garantissant notamment qu’un produit ou un procédé de fabrication tient en compte la protection de l’environnement.

La première phase du projet mis en branle à l’automne 2017 consistait à développer une méthode d’extraction verte des antioxydants contenus dans la drêche; un résidu de malt de l’industrie de la bière, et dans des canneberges déclassées; des fruits difformes mis de côté lors des récoltes. La drêche en provenance de la microbrasserie Beau’s (Vankleek Hill) et les canneberges déclassées de la Vallée des Canneberges (Venosta) sont biologiques, écocertifiées, et encouragent la valorisation biologique des déchets.

« La bio-valorisation et la conscience environnementale sont très présentes dans notre société et c’était une expérience très enrichissante que de participer au développement d’un produit bon pour nous et bon pour l’environnement », affirme Chloé Charlebois, assistante de recherche à La Cité. « La compagnie Green Beaver est très impliquée à ce niveau et c’était un plaisir de collaborer avec de si bons entrepreneurs. »

Trois personnes de La Cité ont participé au projet : une associée de recherche, une assistante de recherche et un étudiant au Baccalauréat spécialisé en biotechnologie. Après avoir trouvé des déchets écocertifiés contenant des antioxydants, l’équipe a effectué des tests et mis au point deux méthodes d’analyse des antioxydants. Les conditions optimales d’extraction des antioxydants dans les échantillons prélevés ont ensuite été déterminées avec l’utilisation de solvants écocertifiés. Les méthodes et les résultats obtenus ont été remis à la compagnie par transfert technologique dans les laboratoires de La Cité.

« Les gens étaient très organisés et compétents. L’équipe de La Cité a fait preuve de professionnalisme. Cette expérience ne fut que positive! », estime Christine Leduc, directrice, Recherche et développement chez Green Beaver. « Même que nous sommes en train de collaborer pour la suite de ce projet, qui consiste à tester la durée de vie des extraits ainsi que de mettre en pratique le modèle d’extraction chez nous. »

Le projet a été rendu possible par une contribution financière du client et les Centres d’excellence de l’Ontario.